Accueillir un jeune en stage

L’alternance (3 semaines à l’école, 3 semaines en entreprise) permet à chaque stagiaire de s’orienter vers le métier et le secteur professionnel de son choix et de faire mûrir un projet réaliste.

En accueillant un jeune dans votre entreprise pour une durée de 3 semaines votre entreprise s’engage à lui permettre :

  • de découvrir des métiers et des univers professionnels différents,
  • de confirmer puis valider un projet professionnel,
  • d’acquérir des compétences métier.

Les jeunes qui suivent un parcours à l’E2C92 sont stagiaires de la formation professionnelle, ils sont à ce titre rémunérés par le Conseil régional.
Vous devrez signer une convention de stage qui définit les objectifs et le contenu du stage en entreprise et désigne le tuteur.

A quoi s’engage l’E2C92 ?

Chaque stagiaire a un formateur référent, qui le suit tout au long de son parcours. Celui-ci effectue une visite sur chaque lieu de stage qui donne au tuteur en entreprise l’occasion d’évaluer les compétences acquises par le stagiaire.
Tout au long de son parcours le stagiaire acquiert des compétences professionnelles validées par les entreprises d’accueil. Elles sont capitalisées dans un carnet de compétences.
A la fin du parcours, l’E2C92 délivre une attestation des compétences acquises.
Véritable passeport pour l’emploi, cette attestation permet de préparer un entretien d’embauche ou une entrée en formation qualifiante.
Vous pouvez aussi contacter :
Laure BETGÉ, responsable pédagogique : lbetge@e2c92.fr

 

Emmanuel Ouedraogo et Alan Govindama dans les locaux de Clichy PDC.

 

Du 18 au 28 juillet, Alan Govindama est venu découvrir les métiers du Courrier dans un établissement courrier du 92.
« Ce stage s’inscrit dans son cursus au sein de l’école de la 2ème chance et vise à l’éclairer sur ses choix possibles d’orientation professionnelle », explique Emmanuel Ouedraogo, directeur de la Plate-forme de Distribution du Courrier de Clichy. …« J’ai été très bien intégré par mon tuteur et les autres agents du centre qui ont toujours été disponibles pour me renseigner et répondre à mes questions », précise Alan Govindama. Malgré un stage court et la multitude d’informations à intégrer, le stagiaire s’en est très bien sorti « Il est vrai qu’à son premier jour, il était très réservé, mais l’ouverture, l’accueil et le professionnalisme des agents du centre lui ont permis de s’ouvrir rapidement et de mettre en avant quelques points positifs comme la ponctualité, la concentration, la vivacité d’esprit et surtout la soif de découvrir les nouvelles activités qu’il a pratiquées avec intérêt et sérieux », détaille Emmanuel Ouedraogo. Et le point de vue du stagiaire va dans ce sens « Grâce au stage et aux personnes que j’ai côtoyées, j’ai découvert un univers passionnant dans lequel j’aimerais vraiment faire carrière », précise-t-il. Maintenant, on ne peut qu’espérer pour Alan Govindama qu’il trouve rapidement sa voie professionnelle, même si cela semble très bien parti « On a été surpris de l’intérêt qu’il a pu porter aux métiers du courrier par rapport à sa problématique de départ qui était la manutention. Il s’est même très vite renseigné sur les possibilités de poursuivre un cursus de formation par alternance à La Poste », conclut Emmanuel Ouedraogo.

Photo et rédaction de Thibault Mouillet