Du cirque sur nos plannings ?

dylan
02 / 24 / 2015

C’est Bizarre ! Ça a l’air balourd ? Ils nous prennent pour des clowns ou quoi ? Pourquoi on n’a pas fait de la boxe ou du foot comme avant à l’E2C ? On s’est dit que ça allait être ennuyeux à mourir. On ne voulait pas faire le clown et hors de question de porter un nez rouge ! Le cirque ? C’est pas pour nous. On s’est jamais imaginé sous un chapiteau mais si vous nous dîtes terrain de foot, ça c’est vraiment nous !

Le jour J arriva, nous partons un peu boudeurs de l’E2C, on a galéré pour trouver le cirque. On marchait à reculons, stressés, angoissés, mais finalement on est arrivé sains et saufs à l’espace Mozart ! Bizarrement pas de chapiteau mais un préfabriqué à la place, où est le rapport ? Méfiants nous entrons quand même.

Quelle ne fût pas notre surprise ! Des tapis par terre, des dessins sur les murs, un énorme ballon, un long câble tendu, un drap rouge en guise de scène pour le théâtre. Le thème du cirque était bien là. Soudain, trois drôles de personnages nous tombent dessus : l’un prénommé Amel, l’autre Baptiste et le dernier Joran. L’un avec un chapeau, l’autre avec des dreadlocks et le troisième avec des trous dans les oreilles.

nsimba clown

Finalement j’ai mis le nez rouge et je me suis mis à rigoler de moi même. (Nsimba)

Après les présentations, l’étincelle s’est créée et c’est parti pour le show : échauffement, assiettes chinoises, équilibrisme, jonglerie, acrobatie et clownerie ! Mis en confiance par l’équipe, ils ont réussi à nous faire entrer dans leur univers déjanté et on s’est pris au jeu malgré tout !

Saad diabolo (1)

C’était pas mal, ça nous a changé les idées et ça a renforcé la cohésion du groupe. Finalement avec de la persévérance j’ai réussi à jouer le jeu, j’ai fait du jonglage, de l’équilibrisme et je me suis bien amusé en faisant du diabolo. (Saad)

 

 

“Finalement le cirque, c’était une expérience prodigieuse que j’ai eu la chance de découvrir seulement à l’école de la 2ème chance” (Abdelmajid)

 

readmore

Une deuxième chance pour un nouveau départ

Logo-e2c92-
02 / 28 / 2014

Les écoles de la deuxième chance, regroupées en fondation, s’adressent aux jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire sans aucune formation ou diplôme. Ils sont accompagnés pendant une période allant de 9 à 12 mois, afin de retravailler les fondamentaux. Le cycle est ponctué de stages réguliers en entreprise. Andy Josy, 20 ans, vient d’y passer neuf mois et cette expérience lui a permis de voir son avenir différemment.

“j’avais quitté l’école il y a quelques années. Je voulais reprendre mais c’était un peu flou. je suis allée à la Mission Locale et ils m’ont orienté vers l’E2C. Pour moi, ça a changé beaucoup de choses : j’ai retravaillé toutes les bases, j’ai fait plusieurs stages en entreprise dans le BTP. Et je me suis décidé à reprendre mes études : je rentre en CAP d’étancheur pour deux ans en alternance dans la société où j’ai fait mes stages. Sans l’E2C, je ne pense pas que j’aurais pu reprendre un bon rythme et me relancer”. Courbevoie Mag n°93

Les jardins Albert Kahn

DSCN0431
10 / 07 / 2013

En septembre dernier des stagiaires du site de Bagneux se sont rendus à Boulogne Billancourt pour visiter  les jardins d’Albert Kahn. Différents espaces sont aménagés dans un parc de 4 hectares : jardin et village japonais, forêt vosgisenne, jardin à la française,…autant d’ambiances végétales qu’ils ont pu découvrir et apprécier.

“Le jardin que j’ai préféré est le jardin japonais. Je me suis sentie tout de suite dans un autre monde comme l’impression d’être au japon. C’est une ambiance très naturelle avec le bruit de l’eau qui coule avec de magnifiques poissons. J’ai beaucoup aimé la petite maison du village japonais. Il y a une jolie montagne avec un chemin très drôle avec des galets sur les marches. Ce jour là il faisait très beau et je me suis sentie reposée et très zen.” Souela

“J’ai préféré le jardin et le village japonais. Tous ces petits chemins qui nous font traverser le jardin, ce petit chuchotement d’eau qui ruisselle entre les pierres, les bassins avec des poissons de différentes couleurs, les nénuphars et les bambous. On se sent bien dans ce genre de jardin, j’ai trouvé cela très reposant, relaxant.” Hassan

Celui que j’ai préféré était le jardin de France car tout est bien taillé, propre et bien mis en valeur. J’ai adoré cette verdure qui était bien verte et ces vergers qui me faisaient rappeler la campagne. Je me suis senti tout de suite à mon aise, car c’était beau et à la fois très apaisant. Puis pour moi, ces couleurs et parfums me donnaient un bien-être et me relaxaient intérieurement . Je n’avais qu’une seule envie, c’était de m’allonger sur cette belle pelouse toute verte et de m’endormir.” jordan

Les jardins de l’E2C 92

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
09 / 30 / 2013

La fondation EDF a sélectionné notre projet pédagogique et grâce à son soutien financier, “les jardins de l’E2C” ont pu voir le jour. L’articulation du projet se fait autour de sorties couplées avec des ateliers de travaux pratiques, et s’étale sur une période de sept mois permettant ainsi aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences. Depuis l’attribution d’une parcelle de terre d’une exploitation maraîchère jusqu’à la commercialisation des légumes cultivés, le projet offre la possibilité aux stagiaires de l’E2C 92 de s’impliquer dans les étapes clefs du quotidien d’un maraîcher.

“La fondation EDF nous finance un projet de découverte. Dans ce cadre, nous jouons les petits maraîchers sous la pluie, dans la boue, avec la chaleur des serres. On a semé, récolté, goûté, appris à classer les légumes. Les journées sont courtes et nous n’avons pas le temps de faire grand chose, malgré tout nous rentrons fatigués”. Joëlle

“L’association est appelée Plaine de Vie elle se compose de 3 terrains d’environ 4ha. Dans le cadre de la formation à l’E2C nous participons à quelques journées dans le but de découvrir le métier de maraîcher”. Florian

“Nous sommes arrivés à Ezanville, on nous a expliqué comment ça se passe à la campagne, on a visité les champs, cueilli des salades, enlevé les mauvaises herbes et planté des graines. Une semaine plus tard, on a ramassé et gouté des tomates cerises de chaque couleur”. Axel

“J’ai bien aimé car je n’ai pas l’habitude d’aller dans des villes pas connues, ça change de la banlieue, personnellement cela m’a changé les idées et je n’avais jamais fait cela avant. C’est une bonne expérience et permet de ne pas avoir de préjugés sur le métier de maraîchage, c’est un métier dur mais très enrichissant”. Assa

“Le matin on nous a expliqué les différentes familles de légumes, et on a tous participé à faire un jeu. L’après-midi on a fait  la récolte de tomates cerises puis mises dans les barquettes avant de les nettoyer”. Miassa  “J’ai bien aimé car j’ai découvert des choses” Lindsay


 

Visite de l’Assemblée nationale

2013-07-10 13.56.12
07 / 18 / 2013

Grâce à l’invitation de Julie Sommaruga, députée de Bagneux, Malakoff et Montrouge, les stagiaires de l’E2C 92 ont eu la chance de visiter l’Assemblée nationale. C’est au travers d’une découverte riche en couleurs et en histoire, que l’approche du monde politique s’est faite. Les jeunes ont pu notamment, assister au cérémonial qui entourait l’entrée de la vice-présidente dans l’hémicycle, avant l’ouverture de la séance.

“J’ai bien aimé la visite de l’Assemblée nationale, ce qui m’a le plus intéressé c’est d’assister au début de l’assemblée. La structure m’a fait penser à un musée. J’ai apprécié la haie d’honneur à l’arrivée de la vice-présidente. Le guide était très cool, il avait beaucoup d’humour. Conclusion : sortie positive.”  Mélanie

“L’hémicycle, c’est comme à la télé, je ne pensais pas pouvoir y aller un jour. je me sentais privilégié d’être invité et c’était étrange de côtoyer le monde politique. C’était intéressant car le guide nous expliquait l’origine du palais en nous détaillant chaque pièce visitée. J’ai appris qu’il  avait été construit pour la fille de Louis XIV.”  Florian

Visite des usines Renault

Photo 1 Visite Renault Flins 2013
07 / 11 / 2013

En juin les stagiaires de l’E2C 92 ont pu profiter d’une visite des usines Renault sur le site de Flins. Cette journée offerte a été organisée par Gilles Bellemère Directeur Général Délégué d’ALD Automotive, accompagné de Jean-pierre Pasquier DRH.

Les jeunes des deux sites du 92 étaient au rendez-vous devant l’école de Clichy où un car les attendait.

“Cette visite m’a vraiment plu. J’ai découvert que le travail à la chaîne, ça va très vite ! Moi qui veux faire de la maintenance électronique, je me suis intéressé à toutes ces machines. On a même pu assister à la maintenance d’un robot tombé en panne !” (Yassine)

“Moi ce qui m’a surpris c’est qu’au début de la visite, on voit des bobines d’acier et à la fin de la visite, c’est transformé en voitures ! J’ai été impressionné par le rythme et par l’organisation des activités. Chaque salarié sait exactement les gestes à faire. Ça va très vite ! J’ai trouvé aussi qu’il y avait une bonne ambiance et de  la solidarité entre les ouvriers.” Nidal

“Pour moi cette visite était intéressante. Ça m’a plus de voir la voiture électrique ZOE en avant-première ! J’ai bien aimé le travail à la chaine, le fait de travailler avec ses deux mains. Mais j’ai été aussi un peu déçu de ne pas repartir au volant d’une voiture Renault.” Azize

Voyage à Lyon : sur les pas de la résistance

DSCN0088 paint
07 / 05 / 2013

Du  28 au 30 mai 2013, les jeunes de l’antenne de Bagneux se sont rendus à Lyon dans le cadre d’un séjour pédagogique. Celui-ci  faisant suite au travail réalisé  par les stagiaires en culture générale sur le thème de la résistance durant la seconde guerre mondiale. Trois visites de lieux emblématiques étaient au programme : le mémorial de Caluire-Jean Moulin, la prison de Montluc et le centre d’histoire de la résistance et de la déportation. Un des moments clés de ce séjour a été la rencontre avec un ancien maquisard, ce qui a donné lieu à un échange riche et émouvant !

“Le séjour à Lyon était très intéressant. Les visites des musées et le CISL (là où on a dormi) m’ont plus. L’ambiance du groupe était très bien. Pas de conflit, que de la joie et de la bonne humeur. Bref, le voyage m’a plu”. Asma

“Mon séjour a été super. J’ai appris beaucoup de choses sur le musée, la prison, et la rencontre avec le résistant. Les rues de Lyon, je ne pensais pas que cela serait comme Paris, les bus comme les trams. Le centre d’hébergement nous a très bien accueillis malgré le temps pas très sympa. Avec Florence et Sophie ça a été super, on a bien ri avec elles”. Mireille

“Ce dont je peux témoigner c’est que tout s’est bien déroulé comme il le faut. Sophie et Florence étaient de superbes accompagnatrices. Elles ont été patientes avec nous. Cela a été un grand plaisir de participer à cette sortie. Je ne regrette pas d’être partie avec le groupe de jeunes, je me suis bien amusée avec eux. C’était un groupe solidaire. Le séjour à Lyon m’a permis de voir une autre ville que Paris. La ville et les transports ne changent pas d’ici. Mais l’ambiance est calme là-bas. Les visites m’ont permis de voir concrètement ce qui s’est passé pendant la seconde guerre mondiale. En étant sur les lieux commémoratifs (la prison de Montluc, la maison à Caluire…), j’ai repensé à ces personnes qui ont combattu avec fierté, ressenti ce que les résistants ont dû subir pendant la guerre. Assister au témoignage d’un résistant m’a fait vraiment plaisir. J’aimerais refaire une sortie de ce type”. Lehyla

 


Forum Emploi

20121120_115249 bis
11 / 30 / 2012

Mardi matin, les jeunes de l’antenne de Bagneux se sont rendus au Forum Emploi organisé par la Communauté d’Agglomération Sud de Seine à Bagneux. Des rencontres ont eu lieu avec les entreprises de différents secteurs d’activité, des centres de formation et des associations intermédiaires.

Ainsi,  ils ont pu participer à un atelier “Comment présenter et valoriser sa candidature en 10 minutes”

“Ça s’est bien passé, nous avons pu poser des questions pendant l’atelier sur la manière de se présenter à une entreprise. J’ai déposé mon CV au stand de Carrefour pour faire un stage en tant qu’hôtesse de caisse. Nous avons été bien accueillis”. Binta

“J’ai beaucoup aimé l’atelier. Nous avons eu des conseils pour envoyer un mail de remerciement à un employeur après un entretien. Cela permet de favoriser le contact et montrer sa motivation. Et cela donne des points en plus  par rapport à notre candidature. Il y avait beaucoup de stands, mais certains avaient peu de personnes pour nous accueillir”. Laura

Allez l’arbitre !

Allez l'arbitre
11 / 14 / 2012

La poste a invité deux stagiaires de l’E2C 92 à l’avant-première du film-documentaire “Allez l’arbitre” le 17 octobre dernier. La projection suivie d’un cocktail, a réuni dans un prestigieux cinéma des Champs-Élysées, les protagonistes du film, mais aussi des grands acteurs du sport et des médias.

“On a été bien accueillis, dans une bonne ambiance. J’ai vu des personnalités, j’en connaissais certaines, comme Coupet et Dominici. J’ai beaucoup appris avec ce film. J’ai été impressionné par l’investissement des arbitres amateurs et par l’impact de cette activité sur leur vie privée. Ils ne font pas ça pour l’argent mais parce qu’ils aiment…” (sergio)

“J’ai apprécié la cérémonie d’ouverture, avec les discours du PDG de la Poste et de la Ministre des sports. Il y avait un bon climat dans le public. Le film m’a appris des choses, par exemple qu’il existe une formation pour être arbitre, que les arbitres ont du mal à avoir une vie familiale. Mais c’est aussi un film drôle ! J’ai passé une super soirée…” (Jorge)

Visite guidée des 4 temps à la Défense

4 temps
10 / 22 / 2012

Découvrir les métiers des coulisses d’un grand centre commercial.

Beaucoup de personnes connaissent le centre commercial des 4 temps à la défense, sa galerie marchande, ses nombreuses boutiques, les restaurants, le cinéma…

Mais ce que l’on connait moins, ce sont les nombreux métiers qui permettent à UNIBAIL-RODAMCO, de faire fonctionner l’ensemble d’un grand centre commercial comme celui des 4 Temps. Le 14 septembre 2012, Elodie Arcayna, Directrice des 4 Temps, a reçu un groupe de stagiaires de l’E2C 92 avec ses équipes de professionnels, pour leur faire découvrir les coulisses du centre commercial.

“Avant la visite, je ne pensais pas aller dans les sous-sols, je pensais voir les magasins. Ce qui m’a plu c’est de découvrir le fonctionnement du centre, son organisation. J’ai aimé la façon dont les employés nous ont expliqué leurs métiers, les activités de la sécurité, du nettoyage, etc…Je ne pensais pas qu’il existait autant de métiers cachés”. (Sergio)

“J’étais très impressionné par l’organisation nécessaire pour trier les déchets des 4 Temps. J’ai aussi découvert l’importance des métiers de la maintenance des bâtiments comme la climatisation avec les plans des circuits. Pour la sécurité, je me suis aperçu qu’il y avait énormément de caméras. J’ai vraiment apprécié cette visite car j’ai appris des choses que je ne savais pas” (Ivan)

“Avant la visite je ne pensais pas être informée sur ces métiers. J’ai appris qu’il existait une formation pour tous les métiers de la maintenance, de la sécurité, de la gestion des déchets et de l’entretien. Ce qui m’a le plus surpris c’est d’apprendre qu’il faut 3 heures et 2 personnes pour nettoyer un seul escalator ! Je veux remercier la directrice de nous avoir accordé de son temps pour découvrir tout cela”. (Johanna)